Focus sur une urgence : la dilatation-torsion d’estomac

Cette pathologie est une urgence vétérinaire absolue. Elle correspond à l’accumulation de gaz puis de liquide dans l’estomac (=dilatation) et est suivie (ou non) du retournement de cet organe sur lui-même (=torsion). Il découle de cette situation un état de choc important : il est urgent de traiter le chien le plus rapidement possible afin de le sauver.

Qui sont les chiens prédisposés à la dilatation-torsion d’estomac ?

Cette affection touche surtout les chiens de grande race à très grande race. Les races prédisposées sont le dogue Allemand, le Saint Bernard, les bassets Hound, le Labrador Retriever, le Setter Irlandais, le Berger Allemand, le Boxer, l’Irish Wolfhound. Les mâles et les femelles sont touchés à la même fréquence. Ce sont surtout les chiens avec une cage thoracique profonde qui font le plus souvent des torsions, toutefois n’importe quel chien pourrait faire une torsion dilatation d’estomac (même un caniche ou un chihuahua).

Comment reconnaître une torsion-dilatation de l’estomac ?

Le chien devient anxieux, il essaie de vomir mais sans y parvenir. Il regarde son flanc et salive abondamment.
Son abdomen se met à se distendre et peut être douloureux à la palpation. Si l’on percute l’abdomen avec une pichenette de l’index, on note également un son tympanique, c’est à dire un son analogue au bruit que l’on produit en frappant un tambour.
Les muqueuses deviennent pâles (par exemple au niveau des babines et gencives), la fréquence cardiaque s’élève et le pouls devient faible : l’état de choc s’installe progressivement et si on ne fait rien celui-ci va évoluer vers la mort du chien. Les animaux en dilatation-torsion sont généralement très faibles et nécessitent un traitement agressif immédiat.

Premiers gestes

Il est indispensable d’intervenir le plus rapidement possible pour libérer les gaz présents dans l’estomac. Ce geste devra être réalisé prioritairement par le vétérinaire mais en cas de contre-temps, il pourra être essayé par le propriétaire. Il s’agit de sonder l’estomac à l’aide d’un grand tuyau. Deux situations peuvent alors se rencontrer :
– soit il n’y a aucune résistance à la poussée du tuyau et les gaz et liquides s’échappent rapidement. La dilatation est alors enrayée.
– soit le tuyau ne passe pas. Il est alors inutile et dangereux de forcer. Dans ce cas, on peut essayer de trocarder l’estomac.

Technique du sondage de l’estomac : pour le sondage, on utilise un tuyau d’environ 15 mm de diamètre (type tuyau de gaz ou d’aquarium), on mesure la longueur nécessaire de l’extrémité du museau jusqu’à la dernière côte. Le tuyau est enfoncé par la gueule doucement dans l’œsophage.

Introduction du tuyau dans l’oesophage

Calcul de la longueur de sonde nécessaire

Passage de la sondePassage de la sonde (1 : sonde, 2 : oesophage, 3 : trachée)

Technique du trocardage : Si le tuyau ne passe pas, un trocart enfoncé directement dans l’estomac pourra libérer les gaz stomacaux. On utilise un trocart (= aiguille de gros diamètre) que l’on enfonce à l’endroit le plus gonflé du flanc gauche, un peu en arrière de la dernière côte.

Trocardage de l'estomacTrocardage de l’estomac

Ces gestes permettent de soulager le chien en attendant qu’il soit traité par le vétérinaire mais ils ne constituent pas un traitement suffisant (l’intervention chirurgicale s’avère nécessaire dans la plupart des cas). Il est impératif de surveiller les fonctions vitales du chien tout en l’amenant à la clinique vétérinaire la plus proche.

Traitement d’une torsion-dilatation d’estomac

A côté de la décompression de l’estomac, le traitement du syndrome torsion dilatation de l’estomac comprend la prise en charge de l’état de choc à l’aide d’une perfusion, de médicaments en intra-veineuse. La chirurgie est généralement recommandée pour remettre l’estomac en place (en le détordant) et en le stabilisant. Pour empêcher les récidives l’estomac est fixé à la paroi abdominale interne, on parle de « gastropexie ». Pendant l’opération, le chirurgien inspecte la rate, si celle-ci est endommagée il peut être nécessaire de la retirer : il s’agit d’une « splénectomie ».

Comment éviter une torsion-dilatation d’estomac

Quelques mesures préventives peuvent diminuer le risque de torsion-dilatation, il s’agit de :

– fractionner les repas et donner la ration journalière répartie sur 2 ou 3 repas plutôt qu’un seul repas volumineux.
– limiter l’exercice du chien 1 heure avant le repas et pendant les 2 heures qui suivent le repas.
– éviter que le chien mange trop vite (les gamelles « labyrinthe » peut avoir un effet bénéfique).
– faire pratiquer une gastropexie préventive

Cet article vous a plu ? 

Allez encore plus loin pour assurer la bonne santé de votre compagnon à 4 pattes en téléchargeant mon :

"Manuel des Premiers Secours pour Chats et Chiens" !

Manuel des Premiers Secours pour Chats et Chiens

 

3 comments on “Focus sur une urgence : la dilatation-torsion d’estomac

  1. Pingback: Combien de repas par jour faut il donner à un chien adulte ? | direct-vetdirect-vet

  2. Bonjour,

    La torsion de l’estomac du chien m’a toujours fait peur…
    Et la prévention en est difficile, sur internet on lit de tous même sur les sites vétérinaire (mettre la gamelle en hauteur ou pas en hauteur, mouiller les croquettes ou pas, mélanger ration ménagère et croquettes sèches ou ne surtout pas varier l’alimentation)… On ne sait plus trop que croire à la fin. J’ai le sentiment qu’il y a peu de consensus vétérinaire à ce niveau.

    Je suis déjà contente d’avoir l’occasion de fractionner les repas de mon chien en 2 ou parfois 3 repas par jour, d’avoir un chien peu stressé et qui mange calmement. J’évite également toute activité sportive autours du repas, bien que cette recommandation vétérinaire n’aie, semble-il, pas de fondements purement scientifique… (j’ai visiter de très nombreux sites différents, et cette information est revenue plusieurs fois).

    Bref, je fais attention à mon chien 🙂 mais j’aimerais me préparer à l’éventualité d’un retournement d’estomac. Sur un site, il conseillait l’utilisation d’aiguille 18g pour intervenir en urgence dans ce cas (avec le vétérinaire au bout du fil…).
    Où puis-je me procurer ce type d’aiguille, et de quelle longueur doit elle être ?

    Merci à vous 🙂
    Julie

    • Merci pour votre commentaire.
      L’aiguille de 18G peut vous servir pour la « Technique du trocardage » (cf paragraphe correspondant). Elle doit être stérile et ne doit pas forcément être très longue (3 ou 4 cm suffisent, voyez la photo).
      Le plus simple pour vous procurez cette aiguille est d’en demander une à votre vétérinaire car ce type d’aiguille est souvent vendue dans des boîtes de 100. Comme l’aiguille doit être stérile, son emballage doit être intact.

      Bien cordialement,
      Chafox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *